Toulouse, une destination de plus en plus gay-friendly

...

Surnommée La ville rose, en raison des bâtiments en briques teintées d’une couleur allant du rose à l’orange, Toulouse devient une destination touristique de plus en plus gay-friendly. Culture, gastronomie, milieu associatif très actif : Garçon Magazine tourne le regard vers cette ville qui a beaucoup de potentiel pour développer encore plus le tourisme LGBTQ, une fois que la situation sanitaire le permettra. 

Où aller ?   

Le charme de Toulouse, quatrième commune la plus grande de France, se cache notamment dans son architecture de la Renaissance et du Moyen Âge. Nous vous conseillons de commencer par le centre historique de la ville. C’est là que se situe la place du Capitole, une zone piétonne avec beaucoup de restaurants qui vous feront découvrir la cuisine locale. 

Comme chaque ville qui se veut une destination LGBTQ-friendly, Toulouse a sa propre marche des fiertés. Organisée chaque année en juin par l’association Arc-en-Ciel, c’est un événement phare de la ville, qui rassemble les locaux et les touristes. En outre, l’association DIAM organise chaque année fin février et début mars le festival de film LGBTQ, « Des images aux mots », une manifestation culturelle importante pour toute la région, depuis sa création en 2007. Deux événements qui rendent la ville encore plus inclusive et attirante. 

A lire aussi : EXPLORE PARIS DÉVOILE LE PARIS LGBTQI+ (IN)CONNU

Pour ceux qui préfèrent les aventures d’un soir, Toulouse a quelques lieux de drague en plein air. Parmi ces lieux : le Bois de la Ramée, près du parking, ou l’Île du Ramier, derrière le Stadium sur les quais de la rivière. Deux autres lieux à proximité de la ville, la forêt de Bouconne, vers le petit lac ou à droite en partant du parking, ou bien la Plage de Fenouillet à Beauzelle. 

Où faire la fête et/ou consommer ?   

Des lieux de loisir, la Ville rose en a plusieurs. Bars, restaurants, clubs et cafés gay-friendly, à vous de choisir. Côté restaurants, le choix est très grand, mais nous pouvons recommander L’âne qui tousse et La Belle Saison, les deux sont spécialisés dans la cuisine locale et méditerranéenne. Un autre restaurant à fréquenter, Au Bon Manger est fondé par deux frères qui s’inspirent des recettes traditionnelles de leur grand-mère, par exemple le fameux oiseau sans tête. Un lieu incontournable pour les vrais gourmands, le restaurant de Michel Sarran, étoilé au Guide Michelin. 

Découvrez également : KULT TV, LE MÉDIA QUI RÉINVENTE LA CULTURE

Parmi les clubs gays les plus connus à Toulouse, Le G-Boy, un club très précieux pour la communauté, qui est aussi le plus ancien lieu nocturne gay de la ville. Côté bars, le choix est plus vaste. Ouvert en 1985 en centre-ville, Le Quinquina est l’un des plus anciens bars gay-friendly de Toulouse, où se tiennent régulièrement des apéritifs thématiques. Nous vous recommandons aussi le bar lounge Limelight populaire auprès des jeunes, Beaucoup, Mojito Bar et Bear’s, qui s’orientent plutôt vers la communauté Bear. 

Découvrez la suite de l’article sur Toulouse dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

FERMER
FERMER