Fabien Billet, modèle plein de charmes

...

Modèle photo, pratiquant du CrossFit … Natif de la Vendée et résidant à Bordeaux, Fabien Billet s’est construit notamment autour de ses deux passions, depuis ses débuts il y a près de sept ans. Aujourd’hui, le jeune homme met en avant son corps au travers de ses photos, moyen qui, pour lui, permet de montrer une part de lui-même. 

Fabien Billet
Crédit photo : Frédéric Motte

Plaisir

C’est sur ce simple mot que Fabien Billet définit son approche à ses deux passions, qu’il n’hésite d’ailleurs jamais à montrer dans chacune de ses publications sur Instagram… Avec une légende significative. Pratiquant de fitness et de musculation à l’origine, le jeune homme a découvert la discipline, cinq ans plus tôt. « Une box de CrossFit a ouvert au sein de ma salle de fitness alors que je souhaitais changer d’activité. Après une initiation je me suis pris de passion pour cette pratique sportive. », exprime le sportif. Depuis, il investit beaucoup de son temps au CrossFit. C’est le point de départ vers de longues années d’investissement physique. 

A lire aussi : FRÉDÉRIC MOTTE, PHOTOGRAPHE DE LA BEAUTÉ MASCULINE

Le modeling, entre affirmation et dépassement de soi

Suivant son implication dans le CrossFit, Fabien Billet apprécie faire des shootings photos de façon plus ou moins régulière. C’est le contact d’un photographe pour lui proposer un shooting qui constitue le déclic. « Ce premier essai m’a plu et j’ai souhaité renouveler l’expérience. », confie-t-il. Depuis, le jeune modèle et sportif a effectué des séances photo et des partenariats avec Alexis Salgues, The Neophyts, Fred M. Photography, Jérôme Sussiau. « J’aime les collaborations avec The Neophyts. Les shootings se déroulent naturellement, dans une bonne ambiance. A chaque fois je suis impressionné par les images qui en sortent.», exprime-t-il. C’est pour lui un moyen de dévoiler sa personnalité avec sincérité et de mettre en lumière le physique masculin en toute liberté qui, selon ses propres mots, « n’est pas assez mis en avant ». Un bon shooting naît d’une bonne entente avec le photographe et d’une confiance mutuelle.

Découvrez la suite du portrait sur Fabien Billet dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

FERMER
FERMER