100 dessins pour lutter contre l’homophobie et la transphobie dans le monde du travail 

L’Autre Cercle Bretagne souhaite sensibiliser le grand public à la problématique des discriminations liées à l’orientation sexuelle ou l’identité de genre dans le monde du travail.   L‘Autre Cercle...

L’Autre Cercle Bretagne souhaite sensibiliser le grand public à la problématique des discriminations liées à l’orientation sexuelle ou l’identité de genre dans le monde du travail.

 12512733_113347092400189_2815573369248967339_n_0

L‘Autre Cercle est une fédération nationale d’associations dont l’objet principal est de lutter contre les discriminations LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans) dans le monde du travail. Elle favorise également la convivialité, la solidarité et le réseau entre ses membres… L’association bretonne invite les personnes qui ont un certain talent en dessin à imaginer une situation d’homophobie dans une entreprise. L’idée étant de lutter contre l’homophobie et la transphobie dans le monde professionnel.

Pour ceux qui n’aiment pas particulièrement le dessin, un texte mis en page ou une photo peuvent aussi répondre au projet. Les œuvres sélectionnées seront publiés sur la page Facebook de l’association. Elles pourront également, avec accord de leurs auteurs, être exposées lors d’événements publics (Gay Pride ou expositions dans les lieux publics) et diffusées sur différents supports toujours en lien avec les objectifs de l’association.

13592622_1208027829241954_5254008229034462174_n

Aucune œuvre produite ne fera l’objet d’exploitation commerciale. Elles resteront la propriété de leurs auteurs. Cette manifestation n’est pas un concours, mais une forme originale de mobilisation militante afin de sensibiliser l’univers du travail et des entreprises aux discriminations liées à l’orientation sexuelle ou l’identité de genre dans le monde du travail. Situations qui restent malgré tout encore préoccupantes dans notre pays.

 13606537_1208027809241956_4235782392524934177_n

Selon une étude récente publiée par la Halde, 11,6 % des salariés homosexuels auraient été, au cours de leur carrière, écartés d’une promotion interne du fait de leur orientation sexuelle, et près de 9 salariés sur 10 auraient été victimes d’une forme d’homophobie plus larvée, faite de rumeurs ou de blagues.

De leur côté, 7 % des lesbiennes estiment que « leur carrière s’en ressent », selon une enquête spécifique à la lesbophobie, réalisée par questionnaire fin 2003.

Pierre COCHETEUX

+ D’INFOS :

www.autrecercle.org/region/bretagne

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :