Etats-Unis

Etats-Unis : Le Pape désigne un cardinal pro-LGBTQI+

Aux Etats-Unis, le Pape a nommé un cardinal noir et pro-LGBTQI+, Wilton Gregory, dimanche 1er novembre. L’annonce intervient quelques jours après le soutien du représentant du Vatican aux unions...
Etats-Unis

Aux Etats-Unis, le Pape a nommé un cardinal noir et pro-LGBTQI+, Wilton Gregory, dimanche 1er novembre. L’annonce intervient quelques jours après le soutien du représentant du Vatican aux unions civiles entre couples de même sexe. 

Dans la continuité … Le Pape a désigné Wilton Gregory pour représenter la religion chrétienne comme cardinal aux Etats-Unis, dimanche 1er Novembre. Cette désignation constitue une avancée, puisque le représentant du Vatican a soutenu les unions civile entre couples de même sexe, quelques jours plus tôt. “Cette nomination démontre clairement la volonté du pape François de remodeler les Églises américaines.”, a déclaré Nicolas Senèze, journaliste et spécialiste du Vatican et du catholicisme, à Têtu. L’homme religieux prendra ses fonctions, le 28 novembre prochain, au terme d’une cérémonie officielle. 

A lire aussi : La Croix consacre sa une à un couple gay

Monseigneur Grégory Wilton intègre le milieu ecclésiastique comme Archevêque en novembre 2010, lors du jour-anniversaire de la mort de Martin Luther King. Rapidement, l’homme religieux se pose en défenseur des victimes d’abus sexuel dans l’Eglise catholique. En société, il a notamment défendu le mouvement #blacklivesmatter, mais a aussi lutté contre les discriminations LGBTphobes. En ce sens, le futur cardinal a clairement montré son opposition aux choix et à la politique du président américain, Donald Trump. Incroyable !

Un signal fort

Avec la nomination de Monseigneur Grégory Wilton, le Pape François apporte ainsi son soutien aux causes que l’homme religieux américain défend. En conséquence, le représentant du Vatican affirme son choix anti-Trump, sur les discriminations communautaires, à caractère racial et LGBTphobe. 

Mais, c’est pour être davantage proche des minorités que le Pape François a pris cette décision. « Avec cette refonte de l’Église catholique, le Pape envoie un message : les questions morales sont moins urgentes que les questions sexuelles. C’est un effort parmi d’autres et il y a d’autres nominations à faire. », a affirmé Nicolas Senèze, toujours pour Têtu. 

Source : Têtu

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE