« Ma Vie Classée X », une “mise à nu” sans peur de l’abandon

Dans une autobiographie brute, Jess Royan nous plonge dans les coulisses d’une vie qui l’ont amené au porno. De sa naissance à ses débuts dans le X, il passe...
Ma Vie Classée X

Dans une autobiographie brute, Jess Royan nous plonge dans les coulisses d’une vie qui l’ont amené au porno. De sa naissance à ses débuts dans le X, il passe au crible toutes les étapes de sa vie. A son terme, il ferme son livre sur une exquise conclusion. Il revient sur l’écriture de Ma Vie Classée X et plus encore.

Pourquoi as-tu publié Ma Vie Classée X maintenant ? N’est-ce pas trop tôt ?

Trop tôt ?! J’ai 45 ans, je fais ce métier depuis 14 ans ! Ma vie est plus longue derrière que devant non ? C’est au contraire le bon moment.

Juges-tu en ce sens qu’il n’y aura aucun autre événement marquant après ça ?

Je ne peux y répondre, me projeter dans l’avenir m’angoisse terriblement. Et puis, ce qui est important c’est le moment présent et c’est ce que je vis. Après tout, de quoi demain sera fait ? Si ça se trouve, ma vie va être monotone et triste, je n’en sais rien. Je ne calcule rien et je fais les choses selon l’envie du moment.

Dès le début de l’ouverture de ton autobiographie, tu plantes directement le décor sur qui tu es. Est-ce là le moyen d’attirer l’attention du lecteur ?

Comme toujours, je fais les choses naturellement selon mes délires, mes passions, mes émotions. Il n’y a pas de stratégie. J’ai, ma foi, écrit ce livre assez rapidement. Donc, tant mieux si mes mots attirent l’attention du lecteur, dès le début.

De même, tu introduis la mort comme quelque chose d’acceptable. Es-tu prêt à l’affronter dignement ?

Non. La mort est inacceptable quand tu es vivant et me fait toujours aussi peur. C’est quelque chose de dramatique que de savoir qu’on est mortel.

A lire aussi : Reconfinement, cinq livres à avoir sur sa table de chevet

J’aime trop la vie pour affronter la mort avec dignité, je ne sais d’ailleurs même pas quand elle viendra. Cependant, elle va venir et on doit l’accepter.  C’est pour cela que vraiment plus que jamais je vais chaque jour comme si je devais mourir demain.

D’avoir écrit cet ouvrage coïncide-t-il avec le fait tu te sens pleinement accompli, aujourd’hui ?

Avec le recul, oui. Je suis heureux, apaisé, assumé. Et puis, ce livre est aussi comme un cadeau à tous ceux qui me suivent et qui me témoignent tant d’amour au quotidien.

Cet ouvrage constitue-t-il un testament, un témoignage, un héritage, un moyen de laisser une trace ?

Tout cela et bien plus. Je suis suivi par plus de 130 000 personnes et on me pose tellement de questions sur mon parcours dans le x que je me suis dit, pourquoi pas me raconter. Je suis dans ce métier depuis 15 ans, j’ai des choses à dire, je vais me confier, me raconter, parler de moi. Laisse une trace, non ce n’est pas important. Qui se souciera de mes films dans 200 ans ? personne. Non, c’est le moment présent qui est important.

Comment vas-tu le faire vivre dans cette situation toute particulière de pandémie ?

J’ai toujours fait ma com’ sur les réseaux sociaux où je suis vraiment très suivi. Les réseaux c’est simple, pratique, intégratif, amusant et gratuit.

Finalement, ce livre est-il une réponse pour davantage d’acceptation de l’identité gay, du milieu porno, un moyen de montrer que tout est possible peu importe la situation et les épreuves ?

Je ne sais pas trop encore quoi te répondre. Je suis assumé oui mais je l’ai toujours été depuis le début de ma carrière. Faire du porno a été vital. Je me serai suicidé c’est certain.

Découvrez également : Disco Ball, divin récit d’une vie comme au cinéma

Ce qui est important ce sont les rencontres dans la vie, s’enrichir avec l’autre est essentiel, et échanger toujours et toujours et beaucoup lire pour trouver ses réponses.

As-tu un message à adresser à nos lecteurs pour acheter ton livre ?

Mon livre est mon reflet vraiment, apprenez à me connaître en dehors des films. Je ne suis pas qu’une grosse bite. J’ai aussi mes émotions, mes démons, mes passions. Je crois que je suis quelqu’un d’attachant et de gentil.

Le Jess de Crunchboy ressemble au vrai Jess de la vie de tous les jours. Mon parcours est original et à travers ce livre vous découvrirez comment le porno m’a sauvé la vie.

Plus d’infos : 

Vous pouvez vous procurer Ma Vie Classée X sur la site des Editions Sydney Laurent.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE