Panorama LGBTQI+ en France : une ville, un quartier

...

Dans chaque ville, la fête a son quartier dédié. À l’échelle LGBTQI+, la concentration des bars, saunas, discothèques et scènes ouvertes tendent de plus en plus à se concentrer dans une même zone. Dans un panorama LGBTQI+ complet, Garçon Magazine vous présente six d’entre elles. 

Panorama LGBTQI+

Panorama LGBTQI+ : Lille, Vieux Lille

Quartier emblématique de la capitale des Hauts-de-France, le Vieux Lille concentre l’essentiel des établissements LGBTQI+. De la rue Jean Jaurès à la rue Royale, des saunas, bars et clubs accueillent (hors contexte de la Covid-19) les amateurs de soirées en tout genre, HOT, conviviale, chantante, dansante et spectaculaire. Le Privilège, la Bonbonnière, Au diable des plaisirs, le S Gayclub, Liquium, Replay… À côté de ça, bien sûr, d’autres lieux s’implantent dans la mouvance des lieux populaires, à proximité de la gare et du nouveau Lille, comme c’est notamment le cas du Sauna Le Babylon. 

Paris, le Marais

Rendu célèbre par la communauté gay, au lendemain des émeutes identitaires, le Marais est la référence parisienne et française pour tout LGBT qui se respecte. En conséquence, le quartier est ainsi le terreau de nombreux établissements étiquetés aux couleurs de l’arc-en-ciel. Par exemple, le Diva’s Kabaret, le Yono, le Mange-Disque, le Diable des Lombards, le Labo, le Workshow et le Bar’Ouf. En parfait centre d’impulsion, il a su étendre (et le fait encore) son influence aux rues limitrophes, qui permettent le succès de lieux historiques comme le Banana Café. 

A lire aussi : Le tourisme made in France, une tendance pérenne ?

Panorama LGBTQI+

Lyon, quartier des Terreaux

Parmi les quartiers lyonnais à accueillir des lieux étiquetés gay et friendly, la zone des Terreaux est de loin la plus importante. A raison, elle accueille notamment le sauna Le Double Side, le IT bar, le Broc’bar, La Ruche, le XS et L’impérial. Toutefois, étant la capitale des Gaules par excellence, Lyon ne réduit pas sa diversité à un seul quartier. Pour ces raisons, certaines zones actives permettent également l’accueil et l’intégration des minorités, comme la Croix Rousse et le Vieux Lyon. En dernier lieu, pour ajouter une touche culturelle, la métropole met à l’honneur le célèbre festival Ecrans Mixtes, chaque année.  

Découvrez la suite de l’article sur le panorama LGBTQI+ des villes et quartiers en France dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

FERMER
FERMER