Hong-Kong

Hong-Kong refuse de légaliser le mariage pour tous

La cour de justice a refusé une fois de plus de légaliser le mariage pour tous et toutes à Hong-Kong, vendredi 18 septembre. En novembre 2019, l’institution avait déjà...
Hong-Kong
Crédit Photo : Phillip Hong/AFP

La cour de justice a refusé une fois de plus de légaliser le mariage pour tous et toutes à Hong-Kong, vendredi 18 septembre. En novembre 2019, l’institution avait déjà pris ce type de décision. 

Ferme et définitif ! La cour de justice a refusé, une nouvelle fois, de légaliser le mariage pour tous à Hong-Kong, vendredi 18 septembre. “Le gouvernement n’a pas l’obligation d’adopter une loi pour garantir l’égalité de traitement dans le mariage de même sexe.”, a exprimé le juge Anderson Chow, qui s’est épancher, entre autres choses, sur ce dossier. En 2019, le représentant judiciaire avait déjà énoncé son refuser d’accorder les mêmes droits aux couples de même sexe que les couples hétéros. 

A lire aussi : LA SHANGHAI PRIDE ANNULE TOUS SES ÉVÉNEMENTS

La décision de la cour de justice de Hong-Kong a attisé la colère des activistes LGBTQI+. En conséquence, les représentants de Hong-Kong Marriage Equality ont pointé l’inadéquation entre la position judiciaire et les avis de la populations. S’appuyant sur une étude de l’université de la région, ils ont souligné une meilleure acceptation sociétale des minorités LGBTQI+, puisque seulement 12% refusent l’adoption du mariage pour tous, contre 35% en 2016. “Cela  envoie un signal clair à la société que le traitement inégal des couples de même sexe n’est pas justifié.”, a confié l’association LGBTQI+. Hong-Kong Marriage Equality a également souligné la violation de l’article 25 de la constitution de la région, qui garantit l’égalité en droits pour tous et toutes. 

La cour de justice valide une union

A l’instar de son refus à légiférer le mariage pour tous, la haut cour de justice de Hong-Kong a néanmoins donné un verdict favorable à Edgar Ng, marié à un homme. Le natif de la région avait engagé une procédure judiciaire en Novembre 2019 pour faire valoir son union avec une personne de même sexe. Quelques mois plus tard, en Mars dernier, l’institution avait rejeté la décision du gouvernement de refuser l’accès aux habitats publics pour les couples de même sexe. 

Source : Bloomberg

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE