directeur général de la BBC

Le directeur général de la BBC clarifie le positionnement pro-LGBTQI+ du média

...
directeur général de la BBC
Crédit photo : EBU

Le directeur général de la BBC, Tim Davies, a clarifié la situation sur le positionnement pro-LGBTQI+ du média, jeudi 5 novembre. La prise de parole intervient après qu’il a demandé aux journalistes de ne pas montrer leur appartenance à la communauté. 

Mettre les choses au clair ! Dans un message adressé en interne, le directeur général de la BBC, Tim Davie, a assuré le soutien du média envers les personnes LGBTQI+, jeudi 5 novembre. En cause, il a démenti la politique d’interdiction pour les journalistes de la chaîne de montrer son appartenance à la communauté. “Je veux que tout le monde soit fier de qui il est d’être confiant [en leur identité]. Tant que je dirigerai cette organisation, elle [la BBC] valorisera le personnel LGBTQI+ comme n’importe qui d’autre. Je ne tolérerai aucune discrimination sur le lieu de travail.” En conséquence, le directeur général vient contredire une mauvaise interprétation de son équipe quant à la politique de la chaîne.

A lire aussi : Un premier personnage non-binaire va apparaître dans une série TV française

La semaine dernière, Tim Davie avait demandé au personnel de la BBC d’agir en toute “impartialité” lors du traitement de l’information communautaire. “Ces nouvelles directives et les règles relatives à l’activité des médias sociaux sont des étapes importantes pour renouveler notre engagement d’impartialité. Et pour garantir la confiance que le public nous porte.”, avait déclaré le directeur général de la chaîne. Conséquence de cela, il avait invité les journalistes de terrain à ne pas manifester leurs opinions “politiques ou controversées” lors des reportages. Le but, suivre la charte que la BBC a récemment éditée.

Des doutes subsistent

En dépit de la clarification de Tim Davie, le personnel de la BBC reste dubitatif quant à son positionnement “impartial”. Depuis quelques temps, la chaîne a montré une politique contraire à ses engagements pro-LGBTQI+. 

Découvrez également : Grégory Capra, coach sportif et alimentaire

En exemple, elle n’a recouru à aucun signalement lorsqu’un militant d’extrême-droite s’est attaqué à la communauté trans’. De même, la BBC a recruté une femme avec des positions contre la non-binarité de genre. En dernier lieu, les modérateurs de contenus LGBTQI+ sur les réseaux sociaux de la chaîne ont supprimé toute mention d’une action de charité trans, en Juillet. Depuis, ils étaient restés silencieux.

FERMER
FERMER