« L’Amour est dans le pré » : Mathieu et Alexandre font le bilan

...
L'Amour est dans le pré
Crédit photo : Cécile Rogue/M6

Ce lundi, Mathieu et Alexandre sont revenus sur leur belle aventure dans L’Amour est dans le pré. Une manière pour eux de se projeter plus loin encore. 

Enrichissante. Dans l’épisode ultime de L’Amour est dans le pré, Mathieu et Alexandre ont respectivement fait le bilan de leur aventure, lundi 14 décembre. En ce sens, le couple a été unanime. Tous deux ont été heureux d’avoir profité de cette expérience extraordinaire et fiers du chemin qu’ils ont parcouru. “J’ai fait de magnifiques rencontres, avec les autres agriculteurs et la production. Et surtout, j’ai trouvé l’amour.”, confie Mathieu, qui a d’ailleurs passé un week-end à la ferme de Jérôme, le week-end du 7 décembre. “Même à 45 ans, j’en retire un grand apprentissage de vie, tant pendant les interviews que les off avec les journalistes”, ajoute l’éleveur. 

A lire aussi : “L’Amour est dans le pré” : Mathieu et Alexandre filent le parfait amour

Sur le plan amoureux, l’expérience a été la plus fructueuse. “Chez les gays, on est très physiques et on a des idéaux masculins précis : style viking, rouquin, grand baraqué. Avec Alexandre, c’est tout le contraire. C’est un amour plus sain et pas seulement physique.”, exprime l’agriculteur. De son côté, Alexandre y a vu cette expérience comme “une chance de rencontrer la personne” qui lui convient et lui correspond. “Peu de personnes le peuvent. Pour cela, je suis heureux, tout simplement.”, confie le jeune jockey. En conclusion, Mathieu voit sa différence d’âge avec Alexandre comme une richesse, même elle suscite parfois beaucoup de questions. 

Une scène inattendue

Au cours du retour d’expérience, Mathieu a étonné tout le monde lorsqu’il a demandé la main d’Alexandre, jusqu’au principal intéressé. “Je me suis fait mon petit trip tout seul. J’ai préparé ma lettre et l’ai bien cachée dans la valise [entreposée dans le coffre, ndlr] avant de partir tourner le bilan.”, dit-il, ravi. “Quand tu veux que le secret soit bien gardé, tu ne le dis à personne.”, se réjouit-il. Pris entre larmes de peine et larmes de joie, Alexandre y a vu un cadeau inespéré de la vie dans cet acte inattendu. “Quand tu as une demande comme ça, tu fais une introspection sur ta vie … Est-ce que je mérite autant de bonheur ?”, a confié le jeune homme. Le couple a fixé de la date de son mariage au 12 juin prochain. De notre côté, on leur souhaite donc plein de bonheur pour la suite. 

Des projets communs

Après cette longue aventure, Mathieu et Alexandre envisagent de déménager. De même, ils comptent faire le tour de la France en camping-car, projet dont on a pu avoir un avant-goût dans l’épisode précédent, lors d’une virée dans le Jura. “Ce ne sera pas pour cette année mais dans un an ou deux.”, estime Mathieu. A ce titre, il précise qu’ils partiraient tous deux un mois sur deux ou bien la première quinzaine de chaque mois, à la rencontre de nouvelles têtes. “On a entendu parler d’une personne dans le Vercors.”, ajoute-t-il. Soit une aventure similaire “J’irai dormir chez vous”. « C’est aussi ça prendre du temps pour soi… Ne pas rester dans une monotonie, ne pas s’ennuyer, vivre simplement et sans prise de tête.”, conclut Alexandre. Magnifique ! 

Découvrez également : Les Petits Bonheurs se remet en campagne

Second de leur projet commun, Mathieu et Alexandre envisagent à l’avenir de fonder une famille. “Je veux surtout que nous construisons et sécurisons notre relation pour que l’enfant arrive dans un foyer stable, heureux et plein de joie.”, souligne Mathieu. En conséquence, c’est une manière pour l’éleveur, qui est malade, de poser des garanties sur l’avenir. “{Ainsi],’il m’arrivait quelque chose dans dix ans, Alexandre serait toujours là pour s’occuper de l’enfant.”, précise-t-il. “[Et puis], il n’y a pas le feu au lac.”, confie Mathieu. En tout cas, le couple préfère se focaliser sur l’instant présent et s’occuper des autres membres de leur famille, leurs chevaux et leurs chiens. “On va mélanger nature, solitude, campagne, rencontre, bonheur et joie.”, conclut-il.

Avatar

FERMER
FERMER