Le pompier, une figure admirée et désirée

...

Le pompier a pendant longtemps suscité bien de l’admiration et des fantasmes. Tant pour leurs actions salvatrices que pour leurs corps, les personnes l’ont souvent attendu au pied de leur porte. Mais, qu’incarne-t-il réellement ? Quelle est son histoire ? À l’heure où ce « sauveur du feu » continue de jouer un rôle majeur en société et dans les médias, Garçon Magazine explore les coulisses d’un mythe bien ancré.

Les origines du métier

Tirant son étymologie du mot “saper” (d’où sapeur-pompier), le terme “Pompier” fait sa première apparition durant l’Antiquité, en Égypte et en Grèce. À cette époque, les dirigeants désignent des personnes chargées de garder les pompes et de réaliser des rondes de nuit pour éteindre les potentiels incendies. Plus tard, la diversification de l’activité et des outils d’intervention (seaux et pompes à eau, catapultes, siphonnes) va amener à une institutionnalisation du métier. À raison, la Rome Antique va créer la première brigade de pompiers, dites “cohortes urbaines”, qui vont surveiller et prévenir l’arrivée des feux. En cela, les valeurs de “courage et encouragement”, mais aussi “sauver ou périr” imprègnent peu à peu l’essence du milieu professionnel. 

A lire aussi : Être gay en Bulgarie, une vie (pas si) difficile

En France, l’importation de la profession arrive bien plus tard, au Moyen Age. Dans les villages, la population désigne alors un collège d’artisans chargé d’éteindre les feux, d’abattre les maisons touchées et de faire les veilleurs de nuit. Ce groupe comprend généralement des maçons, des charpentiers, des couvreurs ou encore des membres de l’ordre religieux (comme les Capucins). Ce modèle perdurera jusqu’à la seconde moitié de l’époque moderne. Avec l’officialisation des pompes à incendie, le roi Louis XIV crée une escouade spécialisée dans la gestion de ce dispositif, dite “garde-pompiers” puis “corps de pompiers”. Toutefois, elle ne surmontera pas la dure étape de la Révolution Française, en 1789, période où un corps de pompiers militaires se chargera de ces missions. 

Découvrez la suite de l’article sur le pompier dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
FERMER