Abolutely Gaylirious

Absolutely Gaylirious : “L’humour n’a pas de sexe ! Homo ou hétéro : il n’y a pas de limite pour rire ensemble !”

Après Absolutely Hilarious, Mathieu Wilhelm et Christophe Combarieu reviennent avec nouveau concept presqu’éponyme, Absolutely Gaylirious. En écho avec la marche des fiertés parisienne, la première édition, qui aurait dû...
Abolutely Gaylirious

Après Absolutely Hilarious, Mathieu Wilhelm et Christophe Combarieu reviennent avec nouveau concept presqu’éponyme, Absolutely Gaylirious. En écho avec la marche des fiertés parisienne, la première édition, qui aurait dû se tenir le 8 novembre, se tiendra l’an prochain. Pour Garçon Magazine, les organisateurs et animateurs reviennent sur la genèse du projet et plus encore. 

Comment l’idée de l’événement, Absolutely Gaylirious est-elle née ? 

C’est venu très naturellement ! Depuis longtemps, nous nous disions qu’il fallait absolument que notre show puisse aussi servir la cause gay, et que le rire pouvait être une arme contre les discriminations. 

On a immédiatement appelé Nicolas Noguier, le fondateur du Refuge, à qui on a proposé que les bénéfices de la soirée reviennent à sa fondation, pour venir en aide aux jeunes gays rejetés par leurs familles. Il a adhéré illico ! 

Va-t-il être différent de votre premier concept « Absolutely Hilarious » ? Si oui, de quelle manière ? 

La force d’Absolutely Hilarious est de réunir sur scène une grande variété d’artistes, aux styles toujours différents, et sur ce point, Absolutely Gaylirious peut légitimement se targuer d’être sa petite sœur ! 

A lire aussi : Le service VOD Quibi donne le ton à la diversité

Le lien de parenté est là, mais évidemment, cette soirée sera dédiée à la cause LGBT ! L’humour vu par les homos, mais aussi par ceux qui les mettent à l’honneur dans leurs sketchs. 

Quels vont être les guests de la soirée ? 

On est très fiers de réunir des artistes incroyables, aux univers totalement opposés les uns des autres. La magie de notre « Gaylirious » sera de proposer dans la même soirée Elie Semoun, Zize, Mathilda May, JeanFi Janssens, Tristan Lopin, Denise, Chantal Lauby, le « Lucas Rocher Trio » et la troupe délirante des Caramels Fous. Un casting cinq étoiles autour d’une marraine que tout le monde adore, Michèle Laroque. 

Quels vont être les moments forts ? 

Ils vont être nombreux ! Outre le rire, incarné par Elie Semoun, JeanFi, Zize, Tristan Lopin et Denise, nous avons demandé à Michèle Laroque, Chantal Lauby et Mathilda May d’être les «voix de l’amour». De purs moments d’émotion en perspective car elles liront des textes ou des déclarations d’amour signés d’auteurs gays ou lesbiens. 

Envisagez-vous déjà de réitérer l’événement ? Ou, attendez-vous de voir comment le concept va être reçu par le public ? 

Dans nos têtes, il est évident que l’event devra être proposé chaque année, idéalement pendant la semaine des Fiertés. On rêve que ce « Gaylirious » devienne, dans l’humour, ce que Solidays est dans la chanson : un moment incontournable. 

Retrouvez la suite de l’entretien sur Absolutely Gaylirious dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE