Guillaume Lenfant

Gay Contest : Guillaume Lenfant, humoriste

...
Guillaume Lenfant

Guillaume Lenfant est humoriste et comédien. En plein confinement du milieu artistique, l’artiste a candidaté à Gay Contest pour montrer les facettes de ses performances scéniques.

Pouvez-vous présenter votre talent, Guillaume Lenfant ?

J’écris et je joue mes seuls en scène depuis une douzaine d’années, j’ai commencé à écrire très jeune et le désir de jouer est venu avec. Énervé, énervant, râleur, poète, mime, chanteur, alpiniste, idiot (souvent), provocateur (parfois), j’aime passer l’actualité au vitriol et en rire. Rire de tout et de tous. De toi, de moi, de vous, de nous, d’eux…  N’ayons pas peur. 

Dans quelles circonstances avez-vous candidaté à Gay Contest ?

J’ai découvert le concours sur Instagram et je me suis dit pourquoi pas. C’est un moyen de toucher plus de public surtout en ce moment où malheureusement toutes mes dates sont reportées ou annulées.

En plus de vos quatre vidéos, comptez-vous partager d’autres contenus ?

Je vais essayer de partager plus de vidéos mais cela est assez difficile. Je sais que ma catégorie comporte des contraintes. Je ne peux pas toucher quelqu’un qui ne comprend pas la langue, comme un danseur ou une drag queen par exemple. 

A lire aussi : Gay Contest : L’Artiste Pître, artiste peintre

Mes spectacles ont un fil rouge, c’est une histoire sur une heure et demie, il est difficile de les découper tout en gardant le sens. Je vous invite à consulter ma chaîne YouTube (toute neuve haha, elle a deux semaines) pour en voir plus.

Avez-vous un message à adresser aux lecteurs de Garçon Magazine pour qu’ils votent pour vous ?

Que dire ? L’humour est tellement subjectif. Pourquoi voter pour moi ? Peut-être pour montrer quelque chose d’inhabituel dans ce genre de concours, je n’ai rien contre les chanteurs, les transformistes ou les drag queens mais avouons que c’est plus habituel.

Vous pouvez aider un auteur, un comédien ouvertement gay, aujourd’hui orphelin de scènes. Et puis mon mari sera tellement fier (haha).

Que ferez-vous avec la récompense si tu remportes soit le prix du jury, soit le prix du public, soit les deux ? 

Si je gagne. (et je dis bien « si »), je fais plaisir à l’homme de ma vie (il m’a forcé à écrire ça, rires). Plus sérieusement, je pense mettre le prix de côté et aider comme je le pourrais mes amis, propriétaires d’un petit théâtre à Nice. 

Je me ferais plaisir un peu aussi, un nouveau tatouage peut-être, et je ferais tout pour retrouver la scène.

Avatar

FERMER
FERMER