La Femme

La Femme fout le bordel dans son nouveau clip

...
La Femme

L’Artiste La Femme met le bazar avec son nouveau clip, Foutre le bordel, sorti mercredi 13 janvier. Dans la continuité de ses autres titres, il donne le ton à la provocation et au psychédélisme. 

D’une incitation au scandale ! A peine Foutre le bordel a commencé que La Femme met déjà le son fond et provoque. Dans un décor psychédélique, la musique entraîne plonge le spectateur dans un climat de révolution musicale. Les personnes dansent au rythme des paroles bruyantes de La Femme. Rapidement, le ton est donné : c’est d’une révolte dont il est question. Et pas n’importe laquelle puisqu’elle côtoie la période actuelle, celle d’une pandémie qui bloque le monde et les mouvements de populations, et qui détruit une culture à petit feu. Poignant ! 

A lire aussi : “Disconnexion” trouble la vision sur le genre

Dans une succession logique à Disconnexion, Foutre le bordel se pose en hymne engagé face à l’impact de la pandémie et des mesures sanitaires sur la culture. La musique, dans ce contexte. Dans une parfaite allégorie du bordel musical, le titre se pose en défenseur d’une institution en danger. A son point culminant, il constitue un appel au soulèvement contre le système qui réprime la liberté culturelle. “C’est le retour de la terreur, tous les gamins le chantent en coeur, je veux foutre le bordel !”, peut-on ainsi entendre. C’est de toute beauté ! 

Un album cyclique

Dans son amour pour la musique du siècle dernier, La Femme va rendre un hommage épars avec son prochain album, que seule une écoute simultanée permet de résoudre toute l’énigme. Un choix ingénu pour l’artiste, méthode qu’il a toujours opéré dans sa carrière artistique. “L’album ne correspond pas à une période de notre vie. On a toujours composé des morceaux au fur et à mesure de l’histoire du groupe. Il est écrit dans la temporalité, il faut le voir comme la pièce d’un puzzle que nous créons. C’est un processus continu mais tout cela reste de l’ordre du concept et demeure incertain…”, explique ce pionnier de la french pop. Composé de près de 10 titres, l’album est à écouter sans plus attendre lors de sa sortie, le 2 avril prochain, aux formats digital et physique. 

Avatar

FERMER
CLOSE